Retour à l’école en toute sécurité : voici comment braver la circulation avec vos enfants

Vous accompagnez vos enfants à pied à l’école, vous les laissez aller à vélo ou vous trouvez que la voiture est le mode de transport le plus sûr dans le trafic actuel ? La sécurité routière mérite votre attention, quel que soit votre moyen de transport. Quelques conseils !

Partager sur Facebook Twitter LinkedIn

Sécurité routière : évaluer les dangers

Afin d’aider vos enfants à circuler en toute sécurité, il est important de stimuler leur sens du trafic. Emmenez-les le plus souvent possible avec vous, à vélo ou à pied. En vous regardant, ils apprennent à évaluer les situations routières et à réagir intelligemment.

Et surtout respectez le Code de la route et parlez-en. Ainsi, ils acquerront les bons réflexes dès le plus jeune âge.

Le chemin le plus sûr…

… n’est pas toujours le chemin le plus court. Examinez avec votre enfant les situations dangereuses qu'il peut rencontrer sur le chemin de l'école comme les carrefours très fréquentés, les sorties de parkings, les voies de trams, etc.

Si vous laissez aller votre enfant seul à l’école à pied ou à vélo, faites d’abord le trajet quelques fois ensemble pour qu’il s’habitue. Vérifiez alors s’il connait le Code de la route, s’il a une bonne vue d’ensemble de la situation routière, s’il établit le contact avec les automobilistes, s’il arrive à estimer la vitesse des voitures, s’il évite l’angle mort des camions, etc.

Prendre la route en toute sérénité

Que ce soit en voiture, à vélo ou par tout autre mode de transport : partez toujours bien à temps. Lorsqu’on se dépêche, on fait moins attention et plus d’erreurs. Des erreurs qu’on peut facilement éviter !

Faites-vous remarquer !

Surtout lorsque les jours raccourcissent à nouveau, le manteau et le gilet réfléchissants sont indispensables car ils garantissent la visibilité des petits usagers de la route. Sans oublier le dispositif d’éclairage en état de marche, bien sûr.

Les autocollants fluorescents sur le casque ou le cartable aussi rendront votre enfant encore plus visible. En plus, un casque de vélo avec label EN-1080 solide le protègera en cas de chute.

À l’école en voiture

Le début et la fin de la journée scolaire sont les moments les plus chargés sur la route, surtout autour des écoles. Soyez donc conscient du fait que vous partagez la route avec de nombreux usagers vulnérables. Les enfants sont moins visibles et peuvent faire des manœuvres inattendues ou avoir des réactions plus lentes que les adultes. Respectez donc la vitesse maximale de 30 km/heure et préparez-vous à freiner si nécessaire. Redoublez de vigilance lorsque vous dépassez de petits cyclistes.

Ne vous garez pas juste devant l’entrée de l’école, mais trouvez une place au calme un peu plus loin. Maintenez une distance suffisante entre les passages piétons et les arrêts de bus pour que les piétons qui traversent aient une vue dégagée sur la route. Idéalement, garez la voiture du côté de la rue où se trouve l'école, afin que vos enfants n'aient pas à traverser.

Que faire en cas d’accident ?

Espérons que vous n’ayez pas besoin de ce dernier conseil. Mais lorsque vous prenez la route, mieux vaut être bien assuré :

  • En tant qu’automobiliste l’assurance auto obligatoire couvre les dégâts matériels. En tant que cycliste vous pouvez prendre une assurance vélo qui indemnise les dommages à votre vélo.
  • Vous êtes à pied ou à vélo et vous causez des dommages à autrui ? Alors, c’est votre assurance familiale qui intervient.
  • Si vous êtes blessé en tant que piéton ou cycliste, une assurance accidents personnels remboursera les frais dans lesquels votre assurance maladie et hospitalisation n’intervient pas. En cas d’accident de voiture, vous pouvez faire appel à votre assurance conducteur.

Un parent averti en vaut deux. Nous souhaitons une chouette nouvelle année scolaire en toute sécurité à vous et à votre famille !

Contactez-nous pour un rendez-vous

 Prendre un rendez-vous